CDD #9: Pourquoi les anglais roulent-ils à gauche ?

Tout ceux qui sont allés en Angleterre (entre autres …) se sont au moins une fois demandé pourquoi roulent-ils à gauche ?. Et bien la vrais question est plutôt de savoir pour nous nous roulons à droite …

Il faut savoir que le sens de circulation original était à gauche pour tout le monde. Cette convention date du moyen-age. A l’époque, les hommes se déplaçaient à cheval. Et, à ce moment là, on n’était pas aussi civilisés qu’aujourd’hui. En effet, les combats à l’épée entre cavalier en plein dans la rue étaient légions …

Comme aujourd’hui, la plupart des gens étaient droitiers. Ils portaient donc l’épée à gauche (c’est beaucoup plus facile de la saisir ainsi). En circulant à gauche, ils évitaient aux épées de s’entre-choquer lorsqu’ils croisaient un autre cavalier. Et puis il est beaucoup plus facile (quand on est droitier) de se défendre et d’attaquer à l’épée quand l’ennemi est à la droite.

La question est donc maintenant de savoir pourquoi nous nous roulons à droite. Et bien c’est tout simplement suite à une décision de Napoléon. Quand il est arrivé sur les champs de bataille, il a décidé que les combats devraient commencer par la droite. Ceci, afin de déstabiliser ses adversaires. Ensuite, il imposât ce choix aux pays conquis pour prouver sa grandeur.

Aujourd’hui, son idée a fait du chemin. Quand on regarde la carte des sens de circulation dans le monde, on voit bien que la droite est très majoritaire …

La carte des sens de circulation dans le monde. En rouge: à droite. En bleu: à gauche. Source: Wikipédia

Cette entrée a été publiée dans Culture Du Dimanche. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à CDD #9: Pourquoi les anglais roulent-ils à gauche ?

  1. VLM dit :

    Je m’étais déjà posé cette question et il semble y avoir une autre raison (trouvé sur wikipédia)

    « À la fin du XVIIIe siècle, apparaît dans le marché américain un nouveau type de chariot : le Conestoga. Tiré par 6 ou 8 mules attelées par paire, muni de 4 grandes roues, il est robuste et maniable et devient vite un indispensable du transport fonctionnel (destiné à l’origine au transport du blé en Pennsylvanie). Ce chariot se répand vite dans tous les pays voisins, et des engins similaires apparaissent également en Europe. Caractéristique principale du Conestoga : il ne possède pas de siège pour le cocher. Cet apparent détail va bouleverser les habitudes de la route. Afin de contrôler au mieux l’attelage, le cocher se plaçait sur le cheval de gauche de la dernière paire (tenant le fouet à la main droite). Ces chariots se mirent alors naturellement à rouler à droite, afin que le cocher puisse surveiller, lors des croisements, le côté exposé à être frôlé par l’autre chariot.

    En 1792, la Pennsylvanie officialise la conduite sur la droite, les autres États des États-Unis lui emboîteront le pas.

    En Europe, ce chariot devint célèbre et la même pratique se perpétua. De plus, la flambée révolutionnaire n’hésitait pas à jeter en enfer une pratique voulue par le pape. À la fin du XVIIIe, la France roulait donc à droite. Napoléon Ier, dominant l’Europe, imposera l’usage à tous ses pays conquis et vassaux. »

  2. Ha, moi j’avais une autre version sur Wikipédia: « Cela serait venu du fait que traditionnellement, lors des combats à cheval, l’attaque débutait généralement du flanc gauche de la cavalerie. Napoléon, sans doute dans le but de surprendre, aurait entraîné ses troupes à commencer l’attaque du flanc droit. Ensuite, sans doute par réaction aux Anglais, et comme pour une « marque de fabrique », aurait imposé la circulation à droite à tout son empire. »

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Circulation_%C3%A0_gauche/droite#Napol.C3.A9on_Ier

    J’ai bien l’impression que ce serait un mix des deux options.

    Napoléon a du avoir l’idée grâce au Conestoga et l’applicat aux champs de bataille … A creuser (ce que je ferais dès que j’aurais un peu de temps :) ).

  3. maxenc dit :

    La règle qui devrait être décidée, c’est qu’il siérait que la priorité lors d’un croisement ait lieu du côté du conducteur et non du côté du passager, comme cela se fait déjà lors de l’arrivée sur un rond point et lorsque l’on veut entrer sur une voie autoroutière où c’est l’autoroute qui est prioritaire puisqu’elle arrive de gauche. C’est ce qui a lieu dans les pays qui roulent à gauche, où la priorité est à droite, comme je l’ai constaté à l’Ile Maurice.

    En sus, dans un souci d’amélioration de l’esthétique de nos routes, la priorité à gauche permettrait de supprimer un grand nombre de panneaux qui deviendraient inutiles.

  4. jlp dit :

    Pour info:
    - un cocher est un postillon qui est assis sur la voiture
    - un postillon est un cocher qui est assis sur le cheval !!

  5. maxenc dit :

    Ce n’est pas la question « pourquoi » qu’il faut poser.
    C’est simplement une question de priorité dans les croisements de deux véhicules. Vous savez qu’en France, et dans tous les pays qui circulent à droite, la priorité est à droite, ce qui fait laisser la priorité à gauche lorsque l’on entre sur une autoroute ou lorsque l’on aborde un rond-point où il est indiqué de laisser la priorité à gauche car le véhicule qui se trouve sur le rond-point doit en sortir le premier pour permettre une circulation plus fluide. Dans les pays qui circulent à gauche, la priorité est elle aussi à droite, c’est à dire du côté du conducteur, et c’est pour cette raison que le nombre des accidents de la circulation est inférieur dans ces pays.
    Il faut donc militer pour que la priorité soit d’abord du côté où se trouve le conducteur, et non de l’autre, ce qui simplifierait la signalisation routière.